Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Décoration maison, meubles maison jardin et design intérieur sur Artdco.net | September 25, 2017

Scroll to top

Top

No Comments

Norisada Maeda Atelier. Lune en plastique.

Les projets du bureau d’architecture Norisada Maeda Atelier, créé en 1990 à Tokyo, se caractérisent par une approche originale des solutions architecturales dans le cadre du laconisme traditionnel avec un jeu libre et des volumes entiers.

La plus récente oeuvre de Norisada Maeda, nommée «Plastic Moon» (Lune en plastique), représente une construction avec la base de quatres formes métalliques forgées, posées verticallement.

On a mis au milieu une clinique dentaire, un bureau et les appartements privés de son propriétaire qui comprennent une pièce musicale et d’agrément avec un petit jardin-terrasse qui l’encadre, et une piscine au deuxième étage.

Dans la nuit une lumière douce qui pénètre dans chaque étage de la maison, la coupe en étages-lobules, qui, on dirait, se tiennent ensemble seulement grâce aux supports métalliques, aux murs vitrés et aux nombreux escaliers.

Les murs extérieurs sont couverts de nombreux carreaux ronds luisants qui désignent littéralement les moules. Les parties grises du revêtement de murs de la maison c’est de la solution calcaire qui symbolise la masse remplissant ces formes. Même si ces « cavités » sont remplies d’air.

«La cavité» est un des modes de compréhension de l’existence. Et l’entier (l’intégrité) apparaît dans le travail des architectes japonais dans l’union des diverses parties qui font l’ensemble: chaque partie porte l’empreinte de cette union et aspire à la fois à être achevée en s’ajoutant aux autres parties.

Alors l’intégrité de «Plastic Moon» ne réside pas dans la somme de ces éléments constructifs mais dans leur organisation, dans le processus même de la formation de formes fluides, dynamiques et insaisissables.