Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Décoration maison, meubles maison jardin et design intérieur sur Artdco.net | November 23, 2017

Scroll to top

Top

No Comments

Wallace Cunningham. Encastré dans le paysage.

La maison de l’architecte Wallace Cunningham de béton blanc, d’acier inox et de verre se fond littéralement dans une colline montagneuse qui s’étend le long d’un magnifique littoral rocheux.

Les clients du projet – Don et Jeanine Cooksey – ont considéré leur terrain littoral accidenté à La Jolla en Californie pratiquement impropre à la construction de bâtiments.

Un enjeu difficile s’est posé devant Cunningham : « entrelacer » la maison dans le paysage environnant en érigeant une sorte d’amphithéâtre pour l »événement principal ». Le deuxième Mesa Verde est réalisé dans des matériaux et des formes modernes.

Don Cooksey a présenté sa propre vision de la maison future, mise au centre du terrain, ce qui n’harmonisait d’aucune façon avec le milieu naturel.

Cunningham, qui a travaillé dans les traditions de l’architecture organique de Frank Lloyd Wright, a proposé un autre modèle, tout à fait différent. Au lieu d’un bâtiment isolé il a proposé une construction basse, étendue le long du périmètre avec un grand patio ouvert au milieu. « Je lui ai donné une boîte, il est revenu avec une cavité »,  plaisante le client.

Un bâtiment expressif qui continuerait le relief, selon l’architecte, correspondrait au mieux au caractère du terrain : La pierre de sable dorée, la rive verticale, une vue sur l’espace infini du Pacifique… On peut voir tout ça par les fenêtres ainsi que depuis le terrain panoramique situé sur une partie du toit.

Cunningham a « étendu » l’espace résidentiel sans laisser aucun millimètre de terre convenable à la construction. L’architecte a essayé de faire « avancer » au plus possible la partie antérieure de la maison avec la vue sur la rive verticale et la mer loin dans le nord pour ouvrir le patio aux rayons du soleil.

Cette solution non traditionnelle de Wallace Cunningham est la construction de la maison « en profondeur », et il a mis plusieurs années pour obtenir la permission locale car ici la hauteur de maisons est limitée à 9 mètres.  L’architecte a décidé d’utiliser ces 9 mètres non en hauteur mais en dessous en installant des chambres dans les cavités du sol qu’il a créées et fortifiées avec des murs hauts.

Un mur de verre structural marque les frontières entre le patio et le palier qui lie le salon avec une garage et un théâtre situés au niveau inférieur.

Une piscine se situe entre l’avant-toit pour garer la voiture et l’entrée principale marquée par trois colonnes en béton. La designer de l’intérieur Pamela Smith a placé le meuble au milieu de la chambre en laissant libre le mur vitré.

Léger et expressif, ce projet répond complètement à la phrase devenue clé dans l’œuvre de Wallace Cunningham : «Une maison doit irradier les émotions».

Le plan du rez-de-chaussée: 1 – entrée; 2 – salon; 3 – cuisine; 4 – salles de bain; 5 – patio;  6 – piscine.

Selon www.architecturaldigest.com