Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Décoration maison, meubles maison jardin et design intérieur sur Artdco.net | December 14, 2017

Scroll to top

Top

One Comment

Jardins suspendus de Marqueyssac

Les jardins de Marqueyssac, s’étendant sur les collines du Périgord dans le département de la Dordogne, sont inscrits sur la liste des plus beaux jardins de France. Situés sur un territoire de 22 hectares, entourés des petits villages pittoresques, ils sont devenus non seulement une zone de repos, mais un lieu du pèlerinage pour les admirateurs de paysages naturelles et de plantes vertes.

Le château, entouré de jardins, a été bâti à la fin du XVII siècle par Bertrand Vernet de Marqueyssac, conseiller de Louis XIV. La création du jardin original est attribuée à un des élèves d’André Le Nôtre, le jardinier de Louis XIV, instigateur des jardins à la française qui dominait en Europe jusqu’au milieu du XVIII siècle.

Les jardins de Marqueyssac se composent d’allées ombragées de plus de 6km de long et de labyrinthes composés de 150 000 arbres de buis.

Les allées de Marqueyssac sont la marque de fabrique du parc. Les buis plantés le long des allées sont taillés à la main et ressemblent à des agneaux en surface. Les lignes harmonieuses et la forme des verdures  créent une atmosphère romantique et lient les jardins avec les collines environnantes de la vallée .

La partie sud du parc est plantée de chênes toujours verts, d’érables de Montpellier et d’arbousiers. Toutes ces espèces sont typiques de la région méditerranéenne, néanmoins, les arbres se sont très bien adaptés à la sécheresse de l’endroit. La pente de nord est plus humide, ce qui donne la possibilité d’élever des plantes atlantique, exemple, le charme et l’érable champêtre.

Les excursions sont organisées d’après les trois itinéraires qui se croisent près du château Belvédère. La hauteur du château est de 800 mètres, la vue de ses balcons est vraiment magnifique. Le bâtiment s’élève à 130 mètres au-dessus de la rivière Dordogne. Sa forme reste invariable depuis le XVIIIème siècle. Le château est construit en pierre à dalles et en tuile de pierre – des matériaux typiques de cette localité. Le toit du château pèse plus de 500 tonnes.

Les fenêtres du château donnent sur deux côtés du jardin. La partie arrière du bâtiment plus fermée assure le calme et le confort des propriétaires. La façade de l’immeuble donne sur l’allée plantée d’arbres de buis du XIX èmesiècle.

C’est au XIXème siècle, plus précisément en 1861, que Julien De Cerval a héritéde ces terres. Le nouveau propriétaire adorait le jardinage c’est pourquoi il a consacré 30 années de sa vie à la décoration de Marqueyssac.

Il fur le premier à planté des dizaines de milles d’arbres de buis. Le buis a été choisi comme élément prédominant pour sa vitalité, sa structure solide et sa couleur verte intense.

De plus, l’amateur de  nouveautés italiennes, a planté des cyprès et des pins dans le jardin. Le tapis multicolore en cyclamens de Naples est dû également à Julien De Cerval. La période de leur floraison du mois d’août au mois d’octobre est la plus belle période  à Marqueyssac.

En ce temps-là les autres éléments du jardin : les tourelles, les terrasses sinueuses destinées aux promenades romantiques, les escaliers, les cabanes en pierre, la rotonde et les bancs ont également été restaurés. En général, la géométrie ondoyante et les motifs changeables des jardins sont typiques des les paysages des temps de Napoléon III.

Ce jardin a connu un renouveau en 1996 avec son nouveau propriétaire Kléber Rossillon. Il a restitué l’ancienne beauté des jardins et a ajouté quelques nouveaux traits, exemple, les allées de romarin et de santoline. En mars 1997 après les travaux indispensables, les jardins renouvelés de Marqueyssac ont ouvert leurs portes aux visiteurs.

Aujourd’hui c’est un beau jardin, l’endroit le plus visité à Périgord : il y a plus de 150 000 de personnes qui visitent annuellement ces jardins.