Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Décoration maison, meubles maison jardin et design intérieur sur Artdco.net | November 23, 2017

Scroll to top

Top

No Comments

Avec de vieilles fenêtres et portes

Une événement notable a eu lieu dans la vie culturelle de la ville norvégienne de Trondheim. Trente étudiants de différentes écoles d’architecture de Trondheim, Oslo et Bergen se sont réunis dans un atelier et ont construit un show room Rake. Cette salle d’exposition est destinée à la présentation des nouveautés du design, de l’architecture et de la photographie.

La société Rake a vu le jours grâce à quatre édudiants de l’Université Norvégienne de Sciences et de Technologie (NTNU). Les étudiants se sont rencontré pour la première fois au mois de mai pour discuter des stratégies et du processus de travail de la société. Les collègues se sont retrouvés de nouveau en août, mais cette fois pour commencer la construction de la salle d’exposition.

La plupart des matériaux ont été pris du bâtiment voisin qui était à démolir. Les jeunes architectes ont déclaré leur principe général : l’utilisation secondaire de vieux matériaux qui peuvent servir à la réalisation de nouvelles idées.

Les étudiants ont construit la nouvelle salle d’exposition en 12 jours. Les murs du show room sont construits en deux couches de fenêtres usées, le plafond – les portes, arrangées en trois couches. La particularité principale de la salle est le plancher, réalisé en cubes en bois, fabriqués à la main par un fermier local.

L’extérieur du show room étonne par sa décoration originale, les murs intérieurs sont peints en blanc. Les travaux des peintres et des architectes norvégiens et étrangers seront exposés sur ce fond blanc.

Les étuidants avaient pour but d’enrichir la vie culturelle de la ville par leur projet, ils voulaient démontrer que l’utilisation secondaire des matériaux donne de nouvelles idées de construction.

Plusieurs peintres et architectes locaux visitent ce show room. La première exposition a été ouverte le 9 septembre par l’exposition de l’architecte Fredrik Lund et du peintre Anne-Karin Furunes.

Photos: Marius Waagaard