Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Décoration maison, meubles maison jardin et design intérieur sur Artdco.net | April 27, 2017

Scroll to top

Top

No Comments

Les jardins suspendus de Fedor van der Falk

Les fleurs et les arbres qui poussent en l’air et qui fleurissent et donnent des fruits. Ces fleurs et arbres, plantés dans de petites boules de terre, ont été créés par le designer Fedor van der Falk qui travaille dans ce domaine depuis quelques années et « lance » en l’air des arbres fruitiers, des fleurs des champs, des fougères, des lianes tropicales, des pins et même des ananas !

Le secret se cache dans la construction particulière, fabriquée en cordes fines et en crochets métalliques où le designer met des boules avec de différentes plantes, en créant des installations surprenantes. Accrochés au plafond, les fils métalliques s’entrelacent en l’air et créent des toiles d’araignée presque invisibles.

Fedor van der Falk a commencé sa carrière comme designer d’un studio d’animation à Amsterdam. Pendant le montage des fonds sur le plateau, Falk utilisait les plants élevés par lui-même. C’est ainsi que l’idée des installations vivantes est née.

Le projet « String Garden » est né il y a plus de trois ans. La base des jardins japonais suspendus est fabriquée en boule, reliée par des fils, remplie de plâtre, de sol, de mousse et d’herbe. Dans les boules se trouve les racines des plantes.

Pour l’exposition de ses créations, le designer tresse souvent de véritables réseaux en cordes et crochets métalliques, en créant des  installations compliquées. Van der Falk développe l’art de la création des jardins verticaux à un nouveau niveau.

Ses travaux ne laissent personne indifférent. Ayant pris de base l’idée du jardin vertical du designer et botaniste français Patrick Blanc, il n’arrête pas d’expérimenter avec les nouvelles formes, en trouvant de nouvelles décisions et en prenant en compte les particularités de chaque espèce.

En plus, cela permet d’aménager correctement l’espace. Ce n’est pas par hasard si cette idée est née dans la tête d’un habitant d’Amsterdam – on se rend compte des petites dimensions de l’intérieur des appartements de cette ville.